Que sont les Micropolluants?

Les micropolluants sont tout d’abord…des polluants. C’est à dire, selon une définition historique, des « substances qui se retrouvent en plus grande quantité dans l’environnement qu’en conditions naturelles et dont la présence est liée à l’activité humaine » . Il peut donc, vous l’aurez compris, s’agir de molécules de synthèse (normalement pas présentes puisque fabriquées de toutes pièces) ou d’espèces certes naturelles mais dont les taux sont artificiellement et directement accrus en raison de l’activité humaine (les métaux ou cette bonne vieille caféine par exemple).

Plus spécifiquement (même si la définition n’est pas forcément consensuelle), ce qui distingue un micropolluant c’est avant tout une présence à faible concentration, la plupart du temps associée à la susceptibilité d’un impact sur un milieu naturel (ou des organismes) à ces doses. A noter que les définitions les plus inflexibles des micropolluants écartent tout bonnement la question de l’effet: ils n’ont simplement pas à être présent dans l’environnement et se voient donc de facto attribuer le bonnet d’âne.

Les plus rigoureux objecteront que d’évoquer de « faibles concentrations » est bien entendu relatif puisque cela dépend à la fois du poison et de ses infortunées victimes – la laitue tolère bien mieux l’arsenic que les infortunées victimes des soeurs Brewster. Et comme vous pourrez le constater sur cette page, c’est même encore plus compliqué.

Néanmoins la règle généralement acceptée est aussi un moyen mnémotechnique: un micro-polluant pollue au micro-gramme par litre, voire même souvent moins (de l’ordre du nanogramme par litre, c’est à dire un millionième de milligramme ou, en proportion, un morceau de sucre dans un étang d’un hectare et d’un mètre de profondeur).

  • Codron Caroline

    Mais que sont donc les micropolluants ?! A quand un site actif ? :)

    • AnthonyMarconi

      Nous y sommes! Vous devriez avoir maintenant un peu plus d’éléments sur la question – le site sera bientôt prêt et présentable.

  • Thierry PICHARD

    Le nanogramme par litre correspond à un millième de milligramme par litre et le picogramme au millionième de milligramme par litre.

    • AnthonyMarconi

      Cher Thierry, merci de nous lire! Lorsque nous évoquions ce fameux millionième de milligramme, il était effectivement sous-entendu « par litre ». Nous avons fait jouer l’implicite.